Dermographe epilation

Nouvel emprunt via la finance islamique pour le Sénégal

Le Sénégal a choisi d'utiliser les possibilités offertes par la finance islamique en devenant ainsi le premier pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine à émettre du sukuk depuis juin 2014. En effet, le pays a décidé d'effectuer une seconde vague d'emprunts à travers les systèmes de financement de la finance islamique, cette fois-ci en empruntant 203 millions d'euros. C'est la Société islamique pour le développement du secteur privé qui n'est autre qu'une filiale de la Banque islamique de développement, qui s'est occupée du montage financier pour que le Sénégal puisse mettre en place cette opération d'envergure. Aussi, le fonds va émettre 15 millions de parts en valeur nominale de 15,24 euros l'unité pour les investisseurs sénégalais et recevra en retour 150 milliards de francs CFA. La valeur nominale unitaire sera de 6000 francs CFA avec un prix d'émission équivalent, ce qui permettra de pouvoir obtenir une marge de profit de 6% par année sur 10 ans avec une souscription comprise entre le 19 et 20 juillet.

La finance islamique s’installe en Afrique et en Europe

Le recours à la finance islamique est de plus en plus développé en Afrique, comme c'est le cas récemment avec l'Algérie qui a décidé d'utiliser les outils de la finance islamique pour pouvoir effectuer des opérations de développement. La banque islamique en France se développe également étant donné que la population musulmane est un véritable marché, notamment sur le livret epargne qui intéresse de plus en plus les banques commerciales. Il faudra donc s'attendre dans les années à venir à ce que des produits spécifiques pour la banque islamique voient le jour, sachant qu'il reste encore à définir les modalités de ces offres afin qu’elles soient bel et bien conformes à la charia.

Dermographe-epilation
Santé et bien-être | Dermographe-epilation |
© 2010 soinsdelapeau.com NEW